Arts de la pâte !

Il existe une multitude de pâtes à modeler ou à sculpter, une très bonne nouvelle pour celles qui ont débuté avec la fimo et tendent à évoluer vers d’autres horizons. Pour y voir claire ce n’est pas évident car une multitude de termes techniques existent et on s’y perd rapidement. 

Ne nous laissons pas impressionné par le jargon, et tentons d’y mettre de l’ordre. 

Je distinguerais déjà 2 catégories, les pâtes à modeler domestiques qui peuvent se travailler à la maison, et les pâtes à modeler « professionnelles » qui nécessitent un atelier. En effet, pour certains travaux il faut du matériels spécifiques coûteux ou encombrants (tour à poterie, four à hautes températures), des problématiques d’hygiènes (poussières, éclaboussures…) ou une question de dangerosité (toxicité des produits, matériels coupants…). Enfin, ces pâtes sont généralement beaucoup plus difficiles à trouver puisqu’elles se vendent en boutiques spécialisées.

Les pâtes à modeler domestiques

Ce petit article très bien construit nous permet de distinguer les pâtes domestiques : la porcelaine froide (aussi appelé pâte de maïs) avec la fimo (qui s’appelle en nom générique pâte polymère) et la pâte à sel. Vous voyez c’est déjà très compliqué pour seulement parler de 3 pâtes.

Il existe également dans les pâtes que j’appelle domestique le Durcidur qui est de l’argile qui se solidifie à l’air libre. Cette pâte est à l’intermédiaire entre ces 2 catégories.

Les pâtes à modeler « professionnelles » 

Les pâtes à modeler « professionnelles » ne sont pas réservés aux professionnels (d’où mes guillemets), vous pouvez vous rapprocher d’associations, d’ateliers ou d’artistes qui proposent des cours, des stages ou des plages horaires de libres pour travailler ses pièces.

Le grès, la faïence, la porcelaine, poterie, terre cuite se réunissent sous l’intitulé céramique. Toutes sont faites majoritairement à base d’argile de types et en quantités différentes. Ce qui change beaucoup l’aspect final est le travail qui est fait par la suite, peint, décoré, vernis, émaillé, enduit …

Si la pâte est laissée « brute » après la cuisson dans ce cas la composition de base aura son importance puisqu’elle déterminera la couleur de la pièce.

La céramique est partout autour de nous !!

La céramique fut le premier « art du feu », bien avant la métallurgie et le travail du verre.

Utilisé dans les arts de la table (assiettes, tasses, bols, vases…) et la construction (briques, tuiles, carrelage, faïence, sanitaires…). Et depuis le 20ème siècle les céramiques techniques sont utilisées dans le milieu médical et industriel.

Il y a plusieurs moyen de classifier toutes ces pâtes pour faire votre choix :

  • La difficulté de trouver les matières premières
    – Réalisation maison avec des produits de la vie courante
    – Vente dans les commerces de loisir créatif
    – Vente dans des boutiques spécialisés et rares
  • La technique de solidification :
    – A froid : séchage à l’air libre
    – Au four classique
    – Au four à poterie à 1 300°
  • Le travail de la pâte :
    En fonction de ce qu’on veut réaliser la souplesse et la tenu de la pâte : finesse des détails, maintien sur des gros formats ou du creux
    Le rendu final recherchés : fondus, effet de textures…
    – Les retouches et assemblages possibles par pauses, cuisson, recuisson
    – Les possibilités de travail avec les moules (matières..)
    – L’altération à la solidification : changement des proportions (rétrécissement), craquelage, altération des couleurs
    – Après l’étape de solidification : possibilité de poncer, peindre, vernir, émailler…
  • L’état général du rendu final
    – Poids
    – Imperfections (grain ou lisse)
    – Dextérité chaud ou froid, doux ou rugueux
    – L’esthétique
    – La solidité : Résistant à l’humidité, aux chocs, au temps, à la cuisson
  •  Le coût :
    – Du matériel (four spécifique, tour. à poterie..)
    – De la matière première

En gras vous verrez ceux qui sont, à mon sens, les critères les plus importants ou peuvent devenir de réel frein sur le long terme ou sur la taille des pièces.

J’espère que ce petit article vous aura éclairé sur ce sujet et que vous trouverez chaussure à votre pied 😉

image.jpg

 

 

 

Une réflexion sur “Arts de la pâte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s