Pâte fimo, astuces !!!

La pâte fimo ou pâte polymère est un art facilement accessible autant financièrement que techniquement. Néanmoins quelques astuces que j’ai acquis avec l’expérience et à travers mes lectures vous simplifions grandement la vie !

Je les partage avec vous ici, pour toutes celles qui souhaitent débuter ou pour les fimoteuses à la recherche d’astuces 😉 Si vous en avez d’autres que vous souhaitez partager n’hésitez pas !!!

Je mettrai cet article à jour pour tenter qu’il soit le plus complet possible.

Le matériel : 
Inutile de se ruiner en achat de matériel, des basiques que vous avez à la maison sont les meilleurs outils !! 
– Des cures dents : pour travailler la pâte
– Une aiguille : pour faire un trou pour réaliser des perles ou passer un crochet
– Une paille : pour des découpes arrondis ou obtenir des boules de même gabarit
– Un petit couteau de cuisine pointu ou un cutteur : pour couper la pâte proprement
– Une spatule à enduit (rayon bricolage) : pour décoller la création du plan de travail
– Du papier aluminium de cuisine : pour la cuisson
– Une pince à épiler : pour manipuler les petites pièces
– Un lot d’outils à pâtisserie : pour modeler et donner des formes http://www.amazon.fr/HONEARN-Décoration-Pâtisserie-Sugarcraft-Smoother/dp/B015W9H61Y/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1454326868&sr=8-1&keywords=outils+à+pâtisserie

Quelle pâte choisir : 
– Chez la marque Fimo il existe 4 catégories de pâtes, de la plus dure à la plus souple : La professionnel, la classic, la soft,  et la kid.
– La marque Cernit est très souple et vieillie très bien, mais elle est plus difficile à trouver.
– Certaines font leur pâte elle-même !

Où l’acheter :
– Loisir & Création www.loisirsetcreation.com
– Certains Truffaut avec un rayon Loisirs Créatifs  www.truffaut.com
– Boutiques Rougier et plé  http://www.rougier-ple.fr
– Boutique Zodio www.zodio.fr
– Sur internet www.amazon.fr
Moins cher, mais il faut souvent commander de grande quantité pour être livré gratuitement. Et le choix des couleurs via l’écran n’est pas top. Souvent on est déçu de la couleur à la réception. C’est une bonne idée de les acheter pour se réapprovisionner quand on connait les références couleurs que l’on veut !

Travailler la pâte :
LA RAMOLLIR
– Ajouter un peu de crème hydratante, une assez fluide, et malaxe
– La couper avec une pâte plus souple type fimo kid
– La mettre à chauffer au sèche cheveux ou sur le radiateur (attention la surveiller!)
– La passer à la machine à pâte (moi je suis une ancienne, je n’en ai pas)
– Pour pâte très séchée, type « dure comme du bois » : la raper et la faire ramollir dans de la crème hydratante ou de la fimo liquide et malaxer, rouler, malaxer…

LA DURCIR
– Pour la durcir, la sécher : j’utilise du talc
– Laisser pauser la pâte entre 2 manipulations
– La mettre au frigo

Il faut penser la pâte polymère comme de une pâte en cuisine, pour fluidifier on ajoute du lait, pour durcir de la farine. Pour pas que la pâte accroche à un outil ou à mon plan de travail je mets un peu de talc au pinceau. 

Couleurs, effets & CO :
– Quand la couleur que vous voulez existe, je conseille de l’acheter. Certaines sont pour reproduire avec des mélanges, moi personnellement je trouve que je gâche de la pâte à essayer et que je perd du temps et de la matière première.
– Quand la couleur n’existe pas ou que vous souhaitez un effet spécial je conseille :
1 – Le feutre Posca sur création cuite, moi j’ai le plus fin en noir que j’utilise pour tout ce qui est visage
2 – La pastel sèche rapé, appliquer la poudre sur la création en touche avant la cuisson. Très bel effet pour les dégradés subtils.

Pour éviter les peluches, poussières, empreintes, tâches :
– Utiliser des gants en latex
–  Les lingettes bébé sont un produit incontournable pour moi. Cela permet de se laver les mains entre 2 couleurs, de nettoyer les outils, et de retirer les peluches sur la pâte en lissant la pâte.

Erreurs de débutant : 
– Mettre machinalement son four sur 200°, pièce foutue garantie !!
– Travailler les couleurs foncés avant les claires, votre pièce sera toute tâchée
– Trop manipuler une pièce en fin de réalisation. Elle risque de se déformer, les couleurs de se mélanger… tout votre travail sera détruit. Une fois les éléments montés, pas encore cuits, il faut être très méticuleux et peu manipuler la pièce.

N’hésitez pas si vous avez des questions ou remarques 😉

Fimotement vôtre !

  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s